LETORTU Pierre-Jean (N°26-G5)

1 - DONNÉES GÉNÉALOGIQUES

Pierre-Jean LETORTU est né le Jeudi 4 septembre 1806 à Caligny (Orne).
Il est l’enfant de Jean LETORTU et d’Anne-Marguerite DUVAL.
Il épouse Marie Victoire HALBOUT, l’enfant de Jean-Baptiste Louis René HALBOUT et d’Elizabeth BUREL, le Lundi 29 août 1831  à Messei (Orne).

Ce couple aura au moins dix enfants :
    – Modeste (fille), née le 08 octobre 1832,
    – Clément Arsène, né le 20/01/1835, 
    – Modeste (fille), née le 09/06/1836 à Flers,
    – Emile Pierre, né le 15/11/1937,
    – Clémentine Elise, née le 11/06/1839,
    – Rosalie Stéphanie Victoire, née le 26/03/1841,
    – Alzina Augustine, née le 13/04/1843,
    – Alexis Armand, né le 17/09/1844,
    – Pierre-Victor LETORTU né le 13 septembre 1845,
    – Armande, Estelle, Stéphanie LETORTU née le Jeudi 27 janvier 1848.

Voir détails chez Armande.

Pierre-Jean LETORTU meurt le Mardi 8 juillet 1862 à Flers, âgé de 55 ans.

2 - COMPLÉMENTS D’APRÈS LIVRET MILITAIRE

Texte à compléter

3 - COMPLÉMENTS LIEUX DE RÉSIDENCE

Au vu de divers événements, il habite à Caligny de sa naissance à fin 1832 puis à Flers dès 1833 et jusqu’à sa mort en 1862. Il habite alors grand rue.

4 - COMPLÉMENTS PROFESSIONNELS

Il est propriétaire à son mariage en 1831. En 1832 il est cultivateur marchand. En 1843, il est épicier à St Georges. De 1852 (au moins) à 1862 (son décès) il est épicier à Flers. 

5 - COMPLÉMENTS GÉNÉALOGIQUES

A son mariage sont présents et témoins son frère Jacques et un oncle, Guillaume LETORTU, agé de 47 ans.

Pierre Jean LETORTU a au moins 4 frères et 5 sœurs :

  • Jacques LETORTU, 
  • Marie Anne LETORTU,
  • Félicité LETORTU,
  • Jean-Gabriel LETORTU, N°24 dans la généalogie,
  • Marie Anne LETORTU,
  • Marie Rose LETORTU,
  • François LETORTU,
  • Victor Armand Alexis LETORTU,
  • Victoire Rosalie LETORTU.

Voir le détail de ces frères et soeurs chez  Jean-Gabriel.

6 - COMPLÉMENTS DIVERS

Fin 1858/début 1859, puis fin 1861, il met en location une maison située à St Georges des Groseillers / quartier Rainette.

En octobre 1862, plusieurs biens résultants de sa succession sont mis en vente, ainsi que certains biens de sa veuve. On y trouve des maisons et jardins/champs situés à Caligny/La Bazoque, St Georges des Groseillers, Flers et Messei.

Les commentaires sont fermés.