FAUVEL Benjamin Marie (N°14-G4)

1 - DONNÉES GÉNÉALOGIQUES

Benjamin, Marie FAUVEL est né le Mardi 11 avril 1843 à Passais (61350).

Il est l’enfant de Benjamin FAUVEL et de Félicité, Marie MAUDUIT.

Il épouse Victorine,  Clémentine HARET, l’enfant de François Michel HARET et de Scolastique Jeanne Françoise GAHÉRY, le Dimanche 6 octobre 1872  à Mantilly (61).

Ce couple aura trois enfants :
     – Eglantine Marie Louise Vitaline FAUVEL née le Vendredi 18 septembre 1874 à Passais (Orne)
     – Camille, Léa, Louise, Victorine FAUVEL née le Jeudi 24 janvier 1878
     – Marie Marguerite Vincente FAUVEL née le Vendredi 19 juillet 1895 à St Georges des Groseillers.

Voir détails chez Camille Fauvel.

Benjamin, Marie FAUVEL meurt le 07 février 1913 à Caen (Calvados), à l’hôpital du bon pasteur où il était interné pour troubles psychiatriques. Il est enterré à La Lande Patry.

2 - COMPLÉMENTS D’APRÈS LIVRET MILITAIRE

Texte à compléter

3 - COMPLÉMENTS LIEUX DE RÉSIDENCE

Au travers de divers documents (recensements et liste des électeurs), il apparaît que le couple :
    – habite à Passais en 1874 (naissance d’Eglantine),
    – habite à la Lande Patry au moins de 1878 (naissance de Camille) à 1881. Lors du recensement de 1881, il habite au 18 rue la fontaine. Il y habite avec sa femme, leurs 2 filles, sa soeur (alors veuve) et ses 2 enfants (cf compléments généalogiques),  
    – habite à St Georges (Le Pré neuf) de 1886 au moins à 1901 (recensement), mais plus en 1903 (absent de la liste des électeurs).
    – habite à La Lande Patry lors du recensement de 1906 (n°15 rue La fontaine / famille 18), lors du recensement de 1911 (même rue, n°18), en 1913. Au recensement de 1921, sa femme habite toujours rue La fontaine n°26 / famille 23. 

4 - COMPLÉMENTS PROFESSIONNELS

Il est marchand sabotier en 1872 (sur son acte de mariage) et en 1874 (naissance d’Eglantine).
Sur l’annuaire de l’Orne (En 1870 il n’y figure pas), il est noté marchand d’eau de vie en 1872, 1874, 1880.
A l’occasion des recensements, il est noté marchand de vins (ou eau de vie) en 1886, 1891. 
Il est noté entrepositaire en 1896 (recensement), 1897 (société Fauvel-Haret, place de l’ouest à Flers, selon l’annuaire de l’Orne), 1898 (société Fauvel-Letortu place de l’ouest à Flers selon l’annuaire de l’Orne).
  
En 1897 il crée une société mixte avec son gendre Martial Letortu, lui-même  entrepositaire à cette date. (document en cours d’exploitation).

5 - COMPLÉMENTS GÉNÉALOGIQUES

Publications de mariage faites à Mantilly et à Passais les 22 et 29 septembre.  Pas de contrat de mariage.
Benjamin FAUVEL a 2  soeurs :
     – Augustine Hélène FAUVEL (30/07/1845 Passais – 13/08/1845 Passais)
     – Honorine Héloïse Louise FAUVEL (24/03/1848 Passais – ), qui épouse le 18 juin 1866 à Passais Louis François HARET (frère de Victorine Clémentine HARET) ; ce couple a 2 enfants, Honorine Louise Victorine (14/11/1867 Mantilly – ) et Louis (16/05/1872 Mantilly – ). Après la mort de son mari (08/11/1871), elle va vivre un temps chez son frère avec ses 2 enfants. 

6 - COMPLÉMENTS DIVERS

Lors du recensement de 1901, le couple emploie 2 domestiques.

Lors du recensement de 1886, le couple héberge Léontine Mauduit, agée de 13 ans (cousine par sa mère ?). 

Les commentaires sont fermés.